Share

Marie-Josée Ifoku: “Le Congo est né comme entreprise privée et les présidents qui se sont succédé p

Share this:

«L’arrêt de la Cour constitutionnelle nous conforte. La gestion de la chose publique doit reposer sur les textes légaux. Ceci est pour nous un gage de la Rupture du système», a commenté la seule femme candidate à la présidentielle de 2018

En 2018, Marie-Josée Ifoku a surpris son monde en s’alignant au starting block de la présidentielle, finalement remportée par Félix Tshisekedi. De l’audace. Elle s’est ainsi offerte une place dans le cercle fermé des femmes RD-congolaises ayant concouru pour le fauteuil présidentiel. Avant Ifoku, seules 4 femmes ont pris ce pari, toutes en 2006: Nzuzi wa Mbombo, Justine Mpoyo Kasa-Vubu, Marie-Thérèse Nlandu Mpolo et Wivine N’landu Kavidi.

A ce jour, Ifoku ne passe plus inaperçue, prenant une part encore plus active dans la vie politique de son pays. Elle commente

Leave a Comment