Share

Retombées de « l’affaire Kalev » : le Premier ministre dans la tourmente

Share this:

On aurait voulu que « l’affaire » passât sous silence si elle ne menaçait pas la sécurité nationale et n’avait pas des répercussions à l’étranger. Mais, loin d’être un fait divers, l’interpellation de l’ex-patron de l’ANR pour « usage abusif » d’un passeport diplomatique est une affaire d’État. Toutefois, Kalev Mutond a confié à Jeune Afrique qu’il est bel et bien « conseiller politique » à la primature. Alors, le Premier ministre l’a-t-il embauché par proximité idéologique ou calcul stratégique, sans examiner le profil du personnage et le contexte politico-diplomatique ? Le moment est venu, pour lui, de tirer les conséquences qui s’imposent.

Leave a Comment