Share

Sud-Kivu : Des structures citoyennes exigent la mise en quarantaine de la délégation gouvernementale

Share this:

Les mouvements citoyens et organisations de la société civile réunis au sein du collectif Amka Congo exigent la mise en quarantaine de la délégation du gouvernement national attendue à Uvira (Sud-Kivu) ce mardi 21 avril 2020 pour l’assistance des victimes des inondations.

Ces structures citoyennes disent craindre une importation en province des cas de Covid-19, car cette délégation vient de Kinshasa, l’épicentre de cette pandémie au pays.

Dans une déclaration lundi 20 avril 2020, le collectif Amka Congo s’oppose à l’arrivée de cette délégation et sollicite que les moyens soient juste envoyés aux victimes des inondations.

“Nous ne sommes pas prêts à accueillir cette équipe de la présidence. Que le président envoie les moyens et non les personnes pour nous épargner d’une contamination à grande échelle. Nous n’avons pas besoin actuellement de courir ce risque d’accueillir des personnes qui peuvent être positives et qui risquent d’embraser toute la province. Si l’on tient à l’arrivée de cette délégation au Sud-Kivu, ses membres doivent alors être mis en quarantaine. C’est ça la mesure des autorités pour toute personne venant d’une région touchée”, peut-on lire dans cette déclaration.

Leave a Comment